Noulé zordizour lo Dimans 17 Désanm 2017
Vous êtes à la Réunion - Bienvenus - Welcome - ترحيب - Willkommen - Ongi - dobrodošli - 欢迎 - Byenveni - Bienvenidos - આપનું સ્વાગત છે - स्वागत - selamat datang - வரவேற்கிறோம் - Manao ahoana - Manahoana - Buenos días - Hola - Assalomu alaykum - Acho saiin ....
Île de la Réunion


E-974.com Nous sommes le dimanche 17 décembre 2017.

SANTE MEDECINE & TRADITIONS

Le psoriasis à la Réunion.

Documents informatifs sur le psoriasis.

La phytothérapie désigne la médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels.

On peut la distinguer en trois types de pratiques : Une pratique traditionnelle à visée explicitement thérapeutique, parfois très ancienne fondée sur l'utilisation de plantes selon les vertus découvertes empiriquement. Selon l'OMS, cette phytothérapie est considérée comme une médecine traditionnelle et encore massivement employée dans certains pays dont les pays en voie de développement.

C'est le plus souvent une médecine non conventionnelle du fait de l'absence d'études cliniques systématiques. N'oubliez pas de découvrir nôtre chaîne YOUTUBE, des vidéos sur les plantes sont à découvir.

N'hésitez pas à purifier votre foie. Comment ? Avec des plantes telles que le radis noir, l'artichaut, le boldo et surtout le chardon-Marie. Quant au Chlorure de Magnésium (ou Nigari) il est souvent présenté comme un remède naturel miracle, que ce soit par voie externe ou par voie interne.

Le psoriasis est une maladie où la peau se renouvèle à un rythme anormalement rapide (tous les cinq à six jours, au lieu de 28 jours habituellement). L'origine de la maladie reste inconnue. Elle est liée à l'interaction de facteurs: génétiques: 30% des cas de psoriasis sont familiaux immunologiques environnementaux: stress, choc émotionnel, épisodes infectieux rhinopharyngés (Angine à streptocoques...) médicaments (bêtabloquants, sels de lithium, interféron alpha, antipaludéens de synthèse...) Maladies inflammatoires chroniques du tube digestif: On retrouve une plus grande fréquence de psoriasis chez les patients atteints de maladie de Crohn et de rectocolite hémorragique. alcool, tabac, traumatisme cutané expositions solaires aggravation du psoriasis dans 5 à 10% des cas.

Psoriasis en plaques : Appelé également psoriasis vulgaris, il s'agit de la forme la plus courante du psoriasis (plus de 90 % des cas6) qui a donné son nom à la maladie: "grandes squames". Les lésions cutanées sont rouges, irritées, squameuses et infiltrées. La région centrale en est normale. Lorsque les squames se détachent, elles laissent l'épiderme à vif, parfois saignant. La localisation des plaques est à peu près symétrique, concernant essentiellement la région des coudes, des genoux, le cuir chevelu, le bas du dos ou la région péri-ombilicale. Elle peut atteindre également des zones précédemment cicatricielles ou sur lesquelles s'exercent des traumatismes (Phénomène de Koebner).

Psoriasis en gouttes : Le psoriasis en goutte (ou psoriasis guttata), comme son nom l'indique, se caractérise par un éparpillement de petites gouttes de psoriasis sur tout le corps. Aucune plaque n'est observé mais des gouttes, qui ont l'avantage, de par leur taille réduite, de "blanchir" plus vite et donc de rester « irritantes » à vif moins longtemps. Elles sont trouvées sur toutes les zones de frottement : bas ventre, bas du dos (taille des pantalons) avant-bras, tour de poitrine (soutien-gorge) mais aussi cheveux et pavillon externe de l'oreille.

>Citrons

Psoriasis pustuleux : Il résulte de l'exagération du phénomène d'exocytose de polynucléaires qui caractérise le psoriasis ; cliniquement : pustules plates blanc-jaunâtre (amicrobiennes) avec une tendance à la coalescence. Histologiquement : pustule spongiforme de Kogoj. Ce type de psoriasis est en général palmo-plantaire. Il est aussi question d'acropustulose pour signifier qu'il concerne les extrémités.

Psoriasis inversé ou psoriasis des plis : Plaque rouge vif, bien limitée, brillante, lisse, et peu ou pas squameuse. Atteinte des grands plis (inter-fessiers, inguinaux débordant sur la région génitale, sous mammaire, plus rarement poplités et axillaire) et moins souvent des petits plis (ombilic)

Psoriasis érythrodermique : C'est une atteinte de la quasi totalité du système tégumentaire, qui est rouge, parfois humide, œdémateux, couvert de squames fines. Il existe des signes généraux (fièvre, anorexie), parfois des adénopathies. Les risques sont : surinfections, troubles hydroélectrolytiques, déshydratation. Dans la majorité des cas l'hospitalisation s'impose.

Atteinte unguéale : L'atteinte de l'ongle est présente dans la moitié des cas de psoriasis6. Il s'agit le plus souvent d'un simple piqueté blanchâtre de l'ongle (dépressions ponctuées en dés à coudre), avec parfois une fragilité de ce dernier avec possibilité de séparation en feuillets.

Arthrite psoriasique : Inflammation conjuguée produisant les symptômes de l'arthrite chez des patients qui ont développé un psoriasis ou en développeront un. Appelé aussi rhumatisme psoriasique, il touche environ 5 % (mais le chiffre peut atteindre 25 % dans certaines publications7) des psoriasiques, et s'associe en général à des lésions cutanées (qui, rarement, peuvent débuter après le rhumatisme). C'est un rhumatisme inflammatoire chronique, déformant, qui peut être très invalidant, dont deux grandes formes, qui peuvent être associées, sont décrites :

Rhumatisme axial : aspect très proche de la pelvispondylite rhumatismale : SPA (cou, dos, sacro-iliaques) et survient le plus souvent chez des hommes porteurs de l'HLA-B27.

Rhumatisme périphérique : aspect proche de la polyarthrite rhumatoïde, avec cependant une prédilection pour les inter phalangiennes distales (la peau des doigts, les ongles, sont le plus souvent atteints de psoriasis). Pas d'association avec l'HLA-B27. Certaines formes peuvent se développer à la suite d'un traumatisme articulaire. source Wiki

Psoriasis définitions

Le psoriasis se caractérise par l'apparition sur la peau de plaques souvent de couleur rouge ou blanche et sous forme de squames l'apparition du psoriasis se fait souvent par poussées, entrecoupées de phases de rémission. La cause principale du psoriasis réside dans le fait que le renouvellement des cellules de l'épiderme est fortement accéléré par rapport à la normale (8 jours en cas de psoriasis contre 28 jours en cas normal). Il en résulte une accumulation de cellules de l'épiderme ce qui forme des plaques et des squames. Il faut savoir qu'il exsite plusieurs types de psoriasis, le plus fréquent dans 80% à 90% des cas étant le psoriasis en plaques ou psoriasis vulgaire , mais aussi le psoriasis en gouttes (10% des cas), le psoriasis du visage, le psoriasis du cuir chevelu, le rhumatisme psoriasique ... Chaque type de psoriasis a ses caractéristiques et le médecin adaptera le traitement pour chaque forme.

Psoriasis traitements avec les plantes

Liste des plantes utilisées en médecine traditionnelle liste non-exhaustive:

L’ortie peut être utilisée comme traitement de fond pour combattre le psoriasis ou l’eczéma.
Pour lutter efficacement contre le psoriasis, vous devrez en premier lieu enrichir votre alimentation en vitamines et en calcium.
L’exercice physique, l’ensoleillement, les bains de mer ou compresses d’eau de mer ou d’algues marines, la lutte contre la constipation et la gestion du stress, sont toujours utiles en cas de psoriasis.
Éviter les savons qui débalancent le pH.
Privilégiez les plantes qui ont une action sur le foie, telles que le radis noir, l’artichaut.
Eviter d'avoir une peau sèche,
S'exposer au soleil suivant les cas.

Lo psoriasis dann Larényon

.

Alon koz inkou si maladi la i tous in takon domoun:

Isi dann nout péi konm dann tout péi na in takon maladi sa nou pé pa sapé! Lo psoriasis, bann plak i lèv si la po, dann la tèt, apinn ou la ésèy tiré minm pa dé minit lé ankor la! Na bonpé spésyalist i di anou sa i spas dann la tèt, maladi la i lèv, kan nou lé trakasé,na problinm, mové lalimantasyon tousala.

Po trèt sa na poin in takon solisyon: pa èt strésé (lé pa évidan), manz bann manzé na in takon iomga3 ( lé posib mé la i fo larzan po asté pa évidan).

Alé médsin lé possisb : la ankor lo bann médikaman konm bann pomad lé pa bon ditou pa éfikas, sé lo dèrmatolog, lé bon mé i mars pa kou! dé tout fason la maladi la lé kronik konm banna i di tout i spas dann out tèt, é posa lé pa fasil réglé!

© Georges Soubou | Ce site utilise des cookies | SITE WEB INDEPENDANT |