Noulé zordizour lo Vandrodi 15 Désanm 2017
Vous êtes à la Réunion - Bienvenus - Welcome - ترحيب - Willkommen - Ongi - dobrodošli - 欢迎 - Byenveni - Bienvenidos - આપનું સ્વાગત છે - स्वागत - selamat datang - வரவேற்கிறோம் - Manao ahoana - Manahoana - Buenos días - Hola - Assalomu alaykum - Acho saiin ....
Île de la Réunion


koman ilé? Le meilleur de la Réunion pour vous! Nous sommes le vendredi 15 décembre 2017.

Santé médecine et les traditions

Comment se soigner par les plantes réunionnaises

La phytothérapie désigne la médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels.

Larényon la médsine tradisyonèl - Les plantes dans la tradition réunionnaise. Les plantes peuvent être utilisées comme compléments à un traitement pour une maladie, et ne peuvent malheureusement pas remplacer certains médicaments, ( les médicaments à base de plantes utilisent une forte concentration des substances actives, les molécules sont isolées et sélectionnées pour agir rapidement). Attention centaines plantes peuvent être dangereuses suivant le mal que vous avez, demander toujours l'avis d'un spécialiste en cas de doutes. Ne jamais arrêter un traitement sans l'avis de vôtre praticien.

Quelques plantes courament utilisées à la Réunion. (Liste non exhaustive) Ambrevattes | Pervenches | Jamblons | Banoir | Benjoin | Morel | Lastron | Herbes à boucs | Cytises indien | Piments | Chiendent | Herbes à chats | Badamiers | Macadamia | Caramboles | Plantain |

Té! a mon konésans zanbalac (jamalac) fu in tan sa té i pouss an poundiak, dann la kour domoun, dann bitasyon. In koup de tan la disparèk konm i di de la sirkilasyon. Zordizour nou rokomans atrouvé, banna la rokomans planté pakoté Sin-Pir, na dé koulèr isi Larényon lo blan èk lo roz ki tir plisouvan si la koulèr rouz, mi pans i dwa nir kan solèy i flamn. Ankalité lo gou, si lé biyn mir.

En réunionnais

lé an sik, sinon lé fad. Dann tan lontan marmay té aprési ali san fason, fodré dir osi dann tan lontan navé poin tro bann snakbar ( mi parl na trant, ou karant an de-sa!) So fi la lé bon po rafrési domoun na lanflamasyon.

Jamalac

Le jamalac (Syzygium samarangense), ou jambose, est un arbre fruitier tropical de la famille des Myrtaceae originaire de Semarang, Indonésie. Il peut atteindre 10 mètres de hauteur. En anglais, ce fruit peut porter divers noms : wax-apple, wax-jumbo ou encore Samarang rose apple, et en raison de sa forme de cloche, on l’appelle aussi parfois bell-fruit.

En chinois, il est appelé surtout liánwù , mais on le connaît aussi sous divers autres noms. Son fruit de forme conique a la peau rose ou blanche et une chair blanche très croquante spongieux. Son goût est peu parfumé et légèrement sucré. Il se développe en grappe au bout des branches. Le fruit est le plus souvent consommé frais. Il n'a pas besoin d'être pelé. Il suffit de le débarrasser de son pédoncule et éventuellement du coeur cotonneux, comestible mais sans goût. | Tisanes et tisaniers de la Réunion Très peu de tisaniers de qualités à la Réunion, mais surtout les gens préfèrent, des médicaments modèrnes vendus dans les officines. Attention avant d'utiliser certaines plantes mieux vaut avoir l'avis d'un spécialiste, certaines plantes ne sont pas compatibles à certaines maladies!

Selon la Base de données sur la composition nutritionnelle des aliments dans la région de Taiwan publiée par la Direction de la Santé du Yuan administratif (de Taiwan), le résultat de l'analyse des composants de la jambose est le suivant : 100 g de jambose contiennent 34 kcal, 90,6 g d'eau, 0,5 g de protéines brutes, 0,2 g de graisses brutes, 8,6 g de glucides, 0,6 g de fibres brutes, 1,0 g de fibres alimentaires, 0,2 g de cendres, 0,02 g de vitamine B1, 0,03 g de vitamine B2, 0,03 g de nicotine, 0,03 g de vitamine B6, 6,0 mg de vitamine C, 25 mg de sodium, 340 mg de potassium, 28 mg de calcium, 13 mg de magnésium, 35 mg de phospore, 1,5 mg de fer et 0,2 mg de zinc1. source Wiki

In mo an kréol réyoné si bann vandèr tizann Larényon. An ski konsèrn bann tizannyé, napu tro isi dann péi Larényon, sirtou ansanm bann lézislasyon Lérop.

© Georges Soubou | Ce site utilise des cookies | SITE WEB INDEPENDANT |