Noulé zordizour lo Dimans 17 Désanm 2017
Vous êtes à la Réunion - Bienvenus - Welcome - ترحيب - Willkommen - Ongi - dobrodošli - 欢迎 - Byenveni - Bienvenidos - આપનું સ્વાગત છે - स्वागत - selamat datang - வரவேற்கிறோம் - Manao ahoana - Manahoana - Buenos días - Hola - Assalomu alaykum - Acho saiin ....
Île de la Réunion


E-974.com Nous sommes le dimanche 17 décembre 2017.

Comprendre le diabète, comment ça marche?

Quelques plantes dans le traitement d'appoint du diabète à la Réunion.

2 nouveaux agents très excitants car très efficaces sur la glycémie, explique l’auteur principal, le Pr John B. Buse, chef de service Endocrinologie et métabolisme de l'Université de Caroline du Nord, directeur du Centre UNC Diabetes Care. Les deux médicaments ont en effet entraîné une diminution cliniquement significative du taux de sucre dans le sang.

À la fin de l'étude, 60% des patients traités par liraglutide ont atteint des niveaux d'HbA1c < 7% vs 53% des patients sous exénatide. Les deux médicaments ont entraîné une baisse progressive du poids corporel, mais les patients prenant le liraglutide ont perdu environ 2 kg de plus que ceux ous exénatide.

Bois gaulette

E-974 santé

Vers un traitement personnalisé du patient diabétique : Les résultats vont en fait contribuer à une décision concertée et éclairée médecin-patient sur l’option thérapeutique, entre ces deux médicaments, en fonction du profil du patient : « Chez certains patients, la perte de poids supplémentaire induite par le liraglutide pourrait faire pencher la balance en faveur de ce médicament. Pour d’autres patients, l’aspect pratique des injections hebdomadaires et le profil de tolérance de l'exénatide est extrêmement séduisant. N.B.

L'étude a été financée par Eli Lilly et Amylin Pharmaceuticals le fabricant de Bydureon (exénatide). Source: The Lancet online 7 November 2012 doi:10.1016/S0140-6736(12)61267-7

Plusieurs facteurs peuvent influencer le traitement : l'âge, le poids, le stress et la façon de le gérer, la quantité d'activité physique quotidienne et le type de travail. Dans la plupart des cas, il faudra s’injecter plusieurs fois par jour ou utiliser une pompe à insuline. On parle à ce moment d’un traitement intensif.

Lo diabèt dan Larényon

Alon kozé si lo diabèt isi Larényon! kwa kil an swa lo diabèt rèst in fléo dann péi Larényon, insèl paz na pwin assé po rakonté, nou fé zist inn ti parantèz po kozé, sinon na dot stritir i giny bonpé larzan po fé pas linformasyon. Lo bann dokiman lété rékipéré , mwin la swazi lo méyèr po fé pas linformasyon.

Ou se dépister? Au rendez-vous chez le médecin, chez votre infirmier(ière), où lors des campagnes de préventions dans vos villes.

2 nouveaux médicaments Page 01
2 nouveaux médicaments Page 02 la suite

© Georges Soubou | Ce site utilise des cookies | SITE WEB INDEPENDANT |